0

20 ans de Lire et Faire Lire : « Un peuple de lecteurs »

Exposition Lire et faire lire « Un peuple de lecteurs », du 29 mai au 13 juin 2021 à Paris. « Un peuple de lecteurs » réalisée par Nicolas Henry, du 29 mai au 13 juin sur le parvis du Panthéon.

Du 29 mai au 13 juin 2021, sur le parvis du Panthéon, l’exposition donnera à voir la manière dont les histoires développent l’imaginaire de tous.

L’exposition s’inscrit dans la programmation du festival Quartier du Livre de la Mairie du 5e arrondissement de Paris.

Le lieu est un symbole : le parvis du Panthéon. Temple des grands hommes et femmes de la nation, il accueille sur son parvis, le temps de l’exposition les portraits de Nicolas Henry de ces héros du quotidien que sont les bénévoles de Lire et faire lire. À leurs côtés, de nombreux écrivains parrains et marraines de cet anniversaire ont également répondu présents :
Geneviève Brisac, Marie Desplechin, Irène Frain, Alexandre Jardin, Jean-Marie Laclavetine, Dany Laferrière, François Morel, Daniel Pennac, Leïla Slimani et Delphine de Vigan…

Pendant la durée de l’exposition, retrouvez des bénévoles Lire et faire lire tous les mercredis après-midis, samedis et dimanches pour des lectures sur le parvis !

0

Lecture à la médiathèque de Charmont

Heure du conte 2020
C’est maintenant une tradition : deux fois par an, en février et en juillet, Sylvette, Sonja et André vont assurer une Heure du Conte à la Médiathèque de Charmont sous Barbuise.

 
Après la lecture, petite séance de dessin… les résultats sont fabuleux !
P_20200221_115908
Sympathique petit compte-rendu de Sylvette :
Vendredi 21 : le soleil brille pour aller à Charmont.
Une demi- douzaine d’enfants, et une grand-mère, viendront écouter nos histoires.
Cest  Une fin de Loup, de Jérôme Camil, qui ouvre la séance. Dans un pré, des moutons sont bien décidés à résister au loup, mais, le loup se fait attendre…et Oups !
Il précède  ce Cheval Rouge de Liang Xieng qui entraîne un jeune enfant à la recherche de ses parents, au pays des rêves..
 Les Inuits entrent à leur tour dans la ronde des lectures par un   Jour de Neige  de Nathalie Kelnetter-Walter. :  TuK part pêcher et se perd dans le grand Nord. A la nuit venue, dans le monde des esprits, il retrouve  Caribou, le totem de son grand-père, qui le guide sur le bon chemin… 
 Vous ici ? (Olivier Dupin), s’étonne Loup devant un drôle de Petit Chaperon Rouge  qu’il accompagne chez une surprenante Mère-Grand.  Mais, attention au chasseur ! Gloups !.
Dans les forêts profondes on peut aussi rencontrer  Monsieur  Balaka  de Zidrou, un ours brun. Il aimerait tant ne pas dormir tout l’hiver : il en ferait des choses intéressantes comme embêter la lune. Il en rêve..
Alors que dans le grand Nord,  Coda, petit ours blanc de Rury Lee cherche sa maman. Et pour cacher son museau, petit rond tout noir, il se blottit contre sa maman et pose alors sa patte sur le rond noir de celle-ci. Et tout est blanc comme neige !
Sous des climats meilleurs,   S’unir, c’est se mélanger ( Laurent Cardon), c’est ce que nous démontre  Noémie, la poulette blanche, face aux cohortes de poules rousses,  noires, blanches, et aux deux coqs.
Poule toujours, avec   Mon chien a des plumes  d’Anne Wilsdorf  :  Lula Mae  voudrait tant un chiot. La famille refuse, qu’à cela ne tienne, Pookie la poulette, révèle des aptitudes comme un chien  de verger, de sauvetage, de garde, et fera parfaitement l’affaire. 
Tandis que  sur l’iceberg, retentit   Le cri du pingouin ( Stanislas Tomkiewicz) : un œuf vient d’éclore .  Petit pingouin crie, il  voudrait tant  un nom. Le ciel l’entendra-t-il ? 
Mais il est temps de crayonner : dessiner le livre préféré. ..Et le tiercé gagnant est : « Une Fin de loup » ; «  S’unir, c’est se mélanger ! » et «  Mon chien a des plumes » Et pendant le crayonnage bien coloré , un petit café est le bienvenu, bien revigorant et tout aussi désaltérant.
Merci à l’équipe de la bibliothèque pour son sympathique accueil, qui incite à revenir découvrir d’autres livres avec les enfants !
 

2

7ème Marché de la poésie jeunesse

 Tinqueux, 6 février 2020

Journée professionnelle

« Refuge(s) & Poésie »

Les deux meneurs de jeu sont
Pierre Soletti : Auteur associé du Centre de création pour l’enfance de Tinqueux.
Mateja Bizjak Petit : directrice du Centre de création pour l’enfance de Tinqueux.
84400306_2805193822857755_8209160598471049216_o

Un poète : Carl Norac

84826761_2803701799673624_1002781048645353472_o

« La poésie, c’est une collection d’instants ».

« Les enfants aiment naturellement la poésie »

« La poésie, c’est quelque chose de vivant « 

« La poésie est UNE. Il n’y a pas de poètes pour la jeunesse »

les enfants (CM1-CM2) de l’école Jean-Pierre Nicol de Fontenoy dans l’Aisne nous donnent lecture d’un texte de Carl Norac :  Poèmes de roches et de brumes. (édition Le Port a jauni)
Ils témoignent du travail qu’ils mènent avec leur maître Michel Fievet, « qui insuffle à ses élèves le goût des mots, le plaisir de lire et la joie d’écrire ».
 
P_20200206_103120

Tout ce qu’il faut savoir

sur les paysages,

je ne peux te le dire,

mais j’aimerais ici te le chanter.

P_20200206_102607
L’émotion de chacun est palpable… et contagieuse.

Parmi les partenaires, Lire et Faire Lire, bien sûr…

P_20200206_093008

Poète engagé et éditeur militant : Bruno Doucey, accompagné de Muriel Szac, présente la nouvelle collection « Poés’histoires »

 
P_20200206_111037
« Des poèmes qui ne sont pas écrits pour les enfants mais qui vont les rejoindre »

« Nous avons créé cette collection de recueils comme autant de courts-métrages pour ouvrir des fenêtres poétiques sur le monde :
• Parce qu’il est urgent d’offrir aux jeunes des poèmes et des images qui les prennent au sérieux, eux, leurs questions et leurs émotions.
• Parce que la poésie nous raconte les histoires de la vie.
• Parce que les enfants ont autant besoin que les adultes d’une poésie qui les aide à comprendre le monde dans sa complexité, qui leur permette de démêler leurs doutes, leurs peurs et leurs joies ; bref, d’une poésie qui les éclaire sur eux-mêmes et sur les autres.
• Parce qu’il s’agit de former les lecteurs de poèmes de demain. »
 

Edith Azam, poétesse et écrivaine, nous donne une lecture-performance de « La northographe me rend malade »

 
84966309_2805192906191180_7107319109850759168_o

petitva-azam2

Atelier « La poésie à voix haute »

 
85071420_2805137859530018_3679572836957028352_1
La maîtresse de cérémonie, Claire Terral, comédienne et diseuse de poèmes
et deux poétesses,

Albane Gellé                                            Florentine Rey
Nos abris, aux éditions Esperluette           Le Bûcher sera doux, ed. La Rumeur libre
partagent avec nous leur pratique de la lecture poétique à voix haute et donnent de précieux conseils…
ne pas charger de sa présence le poème qu’on lit

respecter la mise en page (enjambements, espaces, à la ligne…)

ne pas prendre toute la place

le lecteur est derrière le poème, il le déplie, il le déploie

ne pas incarner le texte du poète

donner le l’importance aux silences, avant, pendant, après la lecture

Un jeu de lecture chorale (chuchotis tous ensemble de poèmes d’Andrée Chedid). La cheffe d’orchestre gère le crescendo et le decrescendo collectifs, jusqu’au silence à partager.

Au fil de notre déambulation, quelques images

P_20200206_125232

 
Pour en savoir plus sur les invités : auteurs, éditeurs, libraires  et  associations, c’est par ici
Rendez-vous l’année prochaine !

Quand la poésie va, tout va !

Roselyne et Sonja

NB. La plupart des photos ont été empruntées au compte facebook du Marché de la poésie. Merci à Mateja Bizjak Petit…
 
 
 

0

Rencontre du 21 novembre à Paris

Lire et faire lire a organisé sa journée annuelle le 21 novembre dans le Grand auditorium de la Bibliothèque-nationale-de-France.
Roselyne et Sonja ont assisté à cette rencontre. Comme promis, voici le compte-rendu de cette journée, publiée sur le site de Lire et Faire Lire national.
Rencontre nationale
Vous trouverez ici

  • le dossier qui a été remis à tous les participants et que nous avons affiché lors de la formation :

Dossier participants 2019 VL

  • la note d’intention de la conférence de Régine Detambel : « Du soin à voix haute :L’apport des bénévoles de Lire et faire lire dans la construction des adultes de demain »

Note intention conference R.Detambel
Detambel
 
 
 
 
 

  • le bilan national 2019

Extrait IE1F n43 Bilan national 2019

  • un historique des 20 ans de LFL et, dans le bon sens,  la frise des 20 ans

Extrait IE1F n43 debut 20 ans
Frise 20 ans VF

  • quelques citations d’écrivains qui parlent de LFL

Extrait IE1F n43 mots ecrivains

  • et enfin l’extraordinaire relecture poétique que nous a offerte Bastien Maupomé à la fin de la séance

2019.11.23 Relecture poetique ‘Bastien Maupomé – Lire et Faire Lire – B.N.F.
Bastien Maupomé
Bonne lecture !
 
 
 

0

Une belle journée avec Philippe UG

 

Le matin, Philippe UG est intervenu auprès des enfants de l’école primaire d’Aix en Othe.
P1140682-1
DSC03003

P1140671-1
 
L’après-midi a été consacrée aux lecteurs-trices de Lire et Faire Lire et à quelques personnes de la Médiathèque et du centre de Loisirs d’Aix en Othe.

Quelques réactions de lectrices…

 
Excellente après-midi au cours de laquelle nous avons pu mieux  connaître Philippe Hug, créateur de livres animés faits à la main. Pédagogue chaleureux, il a initié la vingtaine d’adultes que nous étions à l’art du pop up. Aussi doué pour l’ingénierie du papier que pour l’illustration, cet artiste qui a commencé sa carrière avec des livres en sérigraphie, des livres de commande où le client lui donnait souvent carte blanche  se définit  maintenant comme étant à  la croisée du numérique et du papier.
De la Chine, où les livres sont entièrement fabriqués à la main  et à la chaîne_ livres de la mondialisation_ en passant par V.KUBASTA, artiste tchèque, illustrateur de livres pour enfants, créateur d’albums à systèmes du xxème siècle faits à la main, nous avons fait un magnifique voyage et beaucoup appris.
Philippe Hug, merci vivement pour votre patience, votre simplicité et votre sens aigu du contact humain.
Claude-Jeanne
DSC03046
Tout d’abord, à nouveau merci pour nous avoir proposé de participer à cette rencontre, les places étant limitées, nous avons, Carmen et moi, beaucoup apprécié d’être parmi les élues.
Philippe UG est passionnant lorsqu’il explique ses trois métiers et son talent est incontestable. J’aurais souhaité que les exercices pratiques se prolongent car le plaisir partagé générait des échanges très sympathiques autour de la table …
Je suis repartie avec mon livre dédicacé pour notre petite fille et un joli papillon rose qui ne quitte plus mon bureau !
Encore merci Anne Marie pour cette  belle initiative et cette riche rencontre !

Marie-Thérèse
DSC03045
Ces quelques mots pour vous informer que j’ai été enchantée de rencontrer Mr Philippe UG ce qu’il fait est magnifique et me rappelle les livres de mon enfance 
cet auteur a été très disponible et j’ai été très sensible à ses démonstrations et explications simplifiées pour la réalisation de notre fleur
je n’ai qu’un mot un grand merci pour ce formidable après midi
Sabine
DSC03040
Ce fut une après-midi agréable et créative où UG nous a initié à la technique des Pop-up.
Il faut un sacré savoir faire ! surtout pour les rouages mécaniques qui m’ont impressionnée.
Mais sur le plan émotionnel, hormis les champignons ( tout en délicatesse ) et la grotte du dragon superbement belle et effrayante ; je n’ai pas eu de grand coup de cœur.
Françoise
DSC03041

0

La Semaine du Développement Durable

par Florence

La Semaine du Développement Durable , c’est ?
un évènement européen ayant pour but de sensibiliser à la fois le grand public mais aussi les scolaires, les collectivités et les professionnels aux enjeux du développement durable et d’apporter des solutions concrètes pour agir.
Elle est pilotée par Troyes Champagne métropole qui couvre 81 communes de notre département
Elle s’est déroulée du 3 au 9 juin 2019 et Lire et faire lire était  associé aux différentes animations proposées aux scolaires, pour la seconde année consécutive.
 
En ce qui concerne Lire et Faire Lire, quatre écoles ont participé (Grandes sections et CP), 2 à Troyes, 2 en milieu rural et 130 enfants ont bénéficié des lectures de 10 lectrices et lecteurs engagés.
En 2018, nous comptions 9 écoles , 8 en agglo et 1 en milieu rural, pour 250 enfants et une quinzaine de lecteurs lectrices.
Nous avons pu associer également quelques  lectrices qui ont participé dans le cadre de leurs lectures habituelles sur le thème (crèche et quelques écoles).
Le thème proposé cette année : l’Arbre !
A la grâce de ce sujet, nous avons découvert de nombreux albums et Sonja a pu réaliser une bibliographie très riche et variée que vous trouverez ici :  Arbres
Les enfants ont été réceptifs et les échanges avec eux ont montré qu’ils étaient sensibilisés au développement durable, recyclage, économie …malgré leur jeune âge .
L’indemnité de TCM nous a permis d’acheter quelques albums :
Suivez le guide ! Aventure en forêt,  GAROCHE Camille, Casterman
Il était un arbre, Emilie Vast, éditions MeMo
Géant le panda de la forêt enchantée,  XUAN Xuan Loc, éditions Nuinui
Le gardien de l’arbre, OUYESSAD Myriam, L’Elan vert

 
A l’ombre de mes branches,   Zanon Didier, Fleurus
L’arbre du bonheur, SURRATT Tereasa, Kimane
Parler avec les arbres,   DONATI Sarah, Rouergue

 
Ces albums ont été mis à la disposition des lecteurs qui s’étaient inscrits pour la Semaine du Développement Durable.Ils sont désormais disponibles dans notre bibliothèque.
 
Rendez vous en 2020 !
Des réactions de lectrices :
Dans le cadre de la Semaine du Développement Durable j’ai pu lire  à des élèves très motivés ( ceux que je vois toutes les semaines ) car déjà sensibilisés à la question par l’enseignante.
Les échanges ont été fructueux et les enfants ont bien apprécié ce moment. j’ai pu découvrir à ma grande surprise que certains jardinaient avec les grands-parents ( persil, coriandre, tomates …) .
Un bon moment partagé avec l’enseignante et mes « petits  CP »

Claude Jeanne

Je garderai de la Maternelle de Prugny un souvenir ému . Les élèves vivent dans un climat serein et  apprennent dans le plaisir et même la joie, le livre fait indubitablement partie de leur univers, tout comme le chant, la danse, etc… Catherine, l’enseignante, est admirable ! Sa personnalité, son charisme m’ont frappée. Elle promet de nous rejoindre dans 3 ans. Quelle chance pour nous ! Le thème du DD est récurrent dans sa classe, ils entretiennent un jardinet, ont fait pousser des tournesols, élevé des papillons, construit des hôtels à insectes et quand ils piquent-niquent, c’est sur la base du « zéro déchet » !! Nos histoires d’arbres se sont bien intégrées à leur approche « écolo », ils étaient préparés à les écouter et les apprécier.

Roselyne

 



à suivre…
 

0

Le Printemps des Contes à l'école Cousteau

Dernière semaine de mars et première semaine d’avril.
Projet qui a déjà un an d’existence, reconduit cette année et impulsé par la coordinatrice ZEP-REP du secteur. Porté essentiellement par l’Education Nationale en partenariat avec la Médiathèque des Chartreux et l’Association Lire et Faire Lire.
Cette action a ciblé toutes les sections de la Maternelle avec la participation des parents intéressés et en particulier avec ceux qui peuvent mettre en avant leur culture d’origine.
Les élèves de ces sections sont déjà sensibilisés à la lecture par des professeurs très investis, mais dans une optique essentiellement pédagogique.
Pour diversifier les pratiques, on a fait appel à l’association  LFL afin de montrer que l’on pouvait approcher l’album d’une manière différente, dans un esprit plus ludique. Les bénévoles choisissaient des livres en fonction du niveau et échangeaient avec les enfants dans le cadre d’une lecture fondée sur la notion de plaisir partagé, comme nous le faisons avec nos groupes.
L’autre approche a consisté à faire entrer les parents dans l’école avec leurs cultures d’origine  en leur demandant d’être acteur de la lecture afin de montrer que la langue d’origine n’est pas un obstacle. Cette approche a trouvé un écho favorable dans les familles puisque les enfants ont bénéficié de l’intervention de parents venant d’horizons divers (Maghreb, Syrie avec la pratique de la langue kurde, Chine, Allemagne, Inde du Sud et Sri Lanka avec la langue tamoul, Guadeloupe ou Martinique avec le créole).
Les albums étaient choisi par les maîtresses qui faisaient soit une lecture en français suivie d’une lecture par le parent dans sa langue d’origine, soit une lecture page par page avec la traduction faite par les parents simultanément. Les enfants ont découvert ainsi les sonorités et la musicalité parlées dans les familles de leurs camarades.
Ces approches complémentaires ont eu un franc succès, l’aller-retour entre le français et la langue d’origine, la diversification des approches et leur complémentarité ont séduit les enfants, les enseignants et valorisé les parents.
L’action sera reconduite l’année prochaine dans le même esprit.
Nous aurions bien besoin de quelques lecteurs de Lire et Faire Lire supplémentaires !

Didier jeunesse : livres bilingues