0

Samedi 5 juin : des lectures en direct au Panthéon

Ce samedi 5 juin à 11 heures, Lire et faire lire organise
une matinée de lectures.
Cet événement marque un temps fort durant notre année des 20 ans, et témoigne de notre engagement à faire des Français et Françaises « un peuple de lecteurs » .
Retrouvez-nous sur youtube en live pour une matinée de lectures. Durant ce moment de passion partagée, des personnalités du monde du livre, mais aussi d’autres domaines artistiques et culturels se succéderont pour livrer des lectures ayant marqué leur vie de lecteurs, comme Geneviève Brisac, Arthur Dreyfus, Timothée de Fombelle, Irène Frain, Bernard Friot, Alexandre Jardin, Jean-Marie Laclavetine, Gérard Mordillat et Odile Conseil, Carl Norac, Robin Renucci…
👉 Ça se passe par ici : https://youtu.be/v1YJnG2815A .
0

Les lectures en forêt, par Sylvette

Macey 2021

Par une matinée peu engageante du mois de Mai 2021, quelques lectrices et lecteurs téméraires sont partis à la conquête d’une prairie fleurie, en lisière du bois de Macey, avec vue panoramique et romantique, car voilée, sur Troyes. Les marguerites, orchidées et boutons d’or étaient au rendez-vous, l’ail sauvage aussi, parmi les herbes hautes, tout comme les salsifis.

Ce premier jour : le mardi 18, un nuage voulait jouer avec nous à « je déplie la bâche et je la replie », juste le temps d’une pissée de moineau, puis il s’en est allé pleuvoir ailleurs, avec ses congénères.

Ainsi Sonja, avec son grand sac de livres pour tous, Roselyne et ses coups de cœur, Sylvette et André se sont largement installés pour accueillir les 140 courageux randonneurs de l’école St Exupéry des Noës , remplaçant, au dernier moment, les écoles initialement prévues. Ils sont arrivés en deux vagues successives. Les premiers, vers 10h30, ont eu droit à trois histoires. Pour les autres on nous a restreint à deux histoires. Il faut dire que l’heure du repas approchait et ils avaient encore des kilomètres à parcourir.

Nous avons apprécié l’efficacité du responsable de La Ligue, très attentif qui accueillait les classes et veillait à la répartition des enfants.

Nous avons osé affronter une météo bien menaçante, et nous avons bien fait ! Le temps nous a même permis de pique-niquer avant d’entreprendre une ballade herborisante dans la forêt voisine, et d’en revenir avec un bouquet d’aspérules odorantes dont on peut faire un vin cuit.

Quelques jours plus tard, Jeudi 20, la météo était prometteuse avec grand soleil. On tombera même la veste. L’équipe s’est renforcée . Trois hommes avec Michel, Francis et André, et six femmes : Sonja, Roselyne, Sylvette, fidèles au poste, qui ont partagé la lisière de prairie avec les deux Françoise et Nadine .

Cette fois-ci, c’est le directeur de l’école J Jaurès de la Chapelle St Luc qui a donné de la voix pour la répartition des 253 enfants. Un grand merci à lui ! Et là, nous avons dépassé notre quota. Le temps de s’installer, nous n’avons pu lire qu’une histoire, alors que pour le deuxième groupe, moins nombreux que les précédents, les enfants ont eu droit à deux.

Pour notre pique-nique, le groupe s’est étoffé avec une fillette à la cheville tordue et son directeur d’école.

Fidèle à ses habitudes Françoise M. nous a offert une part de quiche avec un verre de rosé frais, en apéritif. Puis chacun partageait ce qu’il avait. En dessert,ce fut oreillettes pour tous, et petits gâteaux.  En digestif, il y eut petit café et chocolat, et .la création éphémère d’un conte improvisé où chacun mettait sa touche : «  Il était une fois…dans les bois…par une belle matinée…une coccinelle.. qui se reposait sur le bras de Sonja…» Puis Roselyne et Sonja ont uni leur voix pour nous lire «  Les poulets Guerriers » avec beaucoup d’humour.

La fillette envolée avec son papa ; le directeur a rejoint ses loulous. Puis chacun a repris son chemin.

Bonne humeur assurée, nous n’avons pas vu le temps passer.

Vendredi 21, temps gris. Lectures en Forêt ou pas ? On y va !

Et c’est parti pour les sept dévoués de L F L: les deux Françoise, la veille, n’étaient pas très décidées. Merci à elles, d’être revenues ; Florence, une nouvelle venue ; et toujours Sonja, Roselyne, Sylvette et André.

Deux écoles ont courageusement affronté le temps très incertain et un chouïa menaçant, en deux vagues successives :, les 91 enfants de Lucie Aubrac de Ste Savine et les 44 enfants de Marcel Pagnol des Sénardes. Nous avons frôlé la submersion avec la première vague mais grâce aux encadrants, tout s’est très bien passé. Et nous avons pu lire deux ou trois histoires.- La galanterie existe toujours puisque les garçons d’un groupe ont laissé le choix d’un livre aux filles. Les CP, eux, étaient prêts à prendre ma place.Ils ont dû se contenter de lire les titres.-

 

Nous avons pique-niqué sous un ciel nuageux. Et pour marquer la fin de cette aventure incertaine, météorologiquement parlant, il y eut découverte de vin d’aspérules. Et les fraises du marché furent bien appréciées, ainsi que les chouquettes, et les sablés.

Et le ciel a été avec nous, à chaque fois. Quelle chance !

Donc, c’est encore un bon souvenir que ces trois jours de Lectures en Forêt. Et à chaque fois, nous avons trinqué « A la santé d’Anne-Marie ! »

A l’année prochaine, pour le moins.

0

Le 100ème jour d’école…

Beaucoup d’écoles fêtent  le 100ème jour d’école. Le principe est de proposer aux enfants des activités différentes (autour du nombre 100) pour marquer et célébrer le 100ème jour passé à l’école! C’est de faire de cette 100ème journée, une journée un peu exceptionnelle et festive.

Les élèves de l’école primaire de La Rivière de Corps ont participé à cette activité, et les CP ont envoyé à Sylvette, leur lectrice préférée, les photos de leurs réalisations.

 

 

 

 

0

Lectures en forêt

Pleuvra-t-il ? Pleuvra-t-il pas ?

Les enfants viendront-ils ? Ne viendront-ils pas ?

Sortirons-nous les livres ?

 

 

 

 

En tous cas, Sonja a sorti le parapluie ! Et finalement, il n’est pas tombé une seule goutte d’eau…

et les enfants sont arrivés , par centaines, comme à l’accoutumée…

Le lundi, nous avons raté le coche : la perspective d’une journée sous la pluie à 70 kms de Troyes nous a découragées. Nous avons eu tort, ce fut , nous a-t-on dit, une belle journée, dans un site idyllique, entre Dival et Nesle-la-Reposte.

A partir du mardi, les lecteurs et lectrices de Lire et Faire Lire étaient bien au rendez-vous, dans un lieu désormais familier de notre petit groupe : une superbe prairie fleurie à la lisière de la forêt, entre La Grange-au-Rez et Macey.

Nous avons eu le plaisir cette année d’accueillir de nouveaux lecteurs qui découvraient cette activité « historique » de Lire et Faire Lire Aube : la participation à la Semaine de Rando organisée par l’USEP et la Ligue de l’Enseignement pour toutes les écoles primaires du département qui le souhaitent.

Nous avons même célébré vendredi un « baptême » de lectrice : Florence est une nouvelle lectrice qui n’a encore jamais eu l’occasion de lire en classe et qui a goûté pour la première fois au bonheur de partager des livres avec les enfants.

Les enfants marchent sur des circuits de 5, 10 ou 15 km (selon la tranche d’âge) et nous proposons une pause-lecture, en fin de matinée, avant le pique-nique.

Pour cette occasion, nous choisissons toujours des « valeurs sûres », des albums au texte léger, souvent drôle, dont on sait qu’ils plairont au jeune public.

 

 

 

 

Prochain rendez-vous probablement en septembre, on ne sait pas encore où, mais très certainement sous le soleil : on vous attend nombreux !

0

MARCHE DE LA POESIE JEUNESSE A TINQUEUX

du 1er au 28/02 dans les rues de Reims et de Tinqueux et du 8 au 14/02 en ligne.

 Depuis 2014, en  février, le Centre de créations pour l’enfance de Tinqueux organise cet évènement autour de la création littéraire et de la diffusion de la poésie en différents lieux de la ville, avec la participation d’auteurs, artistes, artisans,  éditeurs.

En ce début d’année 2021, le contexte sanitaire impose d’en revoir les conditions.

Pour cette 8e édition, il a fallu imaginer et investir d’autres espaces que l’habituelle salle des fêtes. Le thème de cette année, « Points de vue » sera décliné en de multiples points de rencontre , dans des lieux physiques de la ville bien sûr,( expositions d’affiches-poèmes sur les panneaux municipaux, « arbres joyeux » vêtus de laine dans les rues) , mais aussi dans des émissions radio et surtout des ressources en ligne (rencontres, lectures, tables rondes, ateliers d’écriture) pour mettre en valeur précisément les points de vue sur la poésie.

Dans le site https://marchedelapoesiejeunesse.com (ou page facebook)  vous trouverez le programme en ligne et notamment, dans l’espace Enseignants,  des interventions de poètes, dont certains poètes- phares de la  manifestation . A saluer, de belles idées comme ce projet de correspondances poétiques entre classes de CM2 et 6e, ou encore la distribution aux habitants de Tinqueux de cartes postales portant des poèmes composés par les auteurs du Marché, à envoyer  au correspondant de son choix !

Exposition « Point(s) de vue » à partager sur vos murs :

Les affiches – poèmes à voir ici !

Les arbres joyeux

LA POÉSIE C’EST MAINTENANT !

ELLE N’ATTEND PLUS QUE VOUS !

0

Conférences des 26 et 27 novembre

Les conférences et les échanges des deux journées des 26 et 27 novembre ont été mises en ligne.

21ème bilan national

Le 26 novembre 2020, la présidente de Lire et faire lire a ouvert ce Bilan national, programmé dans des circonstances particulières dû à la situation sanitaire.
Proposé en visio-conférence aux coordinateurs et bénévoles, aux partenaires et administrateurs de Lire et faire lire, ce temps d’échange a proposé :
– le rapport d’activité 2020
– la remise des labels « Ma commune / mon interco aime lire et faire lire »

Témoignages du maire de Salavas

Enquête Bénévoles

Lancée en début d’année 2020, l’enquête bénévoles a reçu plus de 5000 réponses de 85
départements.
Ces réponses ont été collectées par l’équipe nationale de Lire et faire lire et confiées à
Hadrien

Enquête très intéressante. Vous verrez, certains résultats sont étonnants !

Table ronde « Lire et faire Lire confiné »

Le 26 novembre 2020, autour de témoignages de coordinations départementales se temps d’échange a permis d’évoquer les questions suivantes :
– Comment Lire et faire lire a vécu les périodes de confinement du printemps et d’automne 2020 ?
– Quelles actions
ont été mises en place par l’équipe nationale et les coordinations pour garder le lien
avec les structures d’accueil et les bénévoles ?
– Quelles innovations sont à maintenir dans le réseau ?

En quoi l’intergénérationnel et la transmission participent du bien vieillir ?

Alice Casagrande, Directrice de la Formation, de l’Innovation et de la Vie Associative au
sein de la FEHAP (Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne
privés solidaires) est intervenu le 27 novembre 2020 sur ce sujet en précisant ce que peut apporter de spécifique un
engagement bénévole comme celui porté au sein de Lire et faire lire.

 

0

Calendriers de l’Avent

La médiathèque de Sainte Savine offre aux enfants et aux adultes le

Calendrier de l’Avent de ses coups de cœur 2020

Les coups de coeur de l'équipe de la médiathèque de Sainte-Savine

A déguster sans modération

La médiathèque de Saint André les Vergers nous offre elle aussi

Une histoire par jour en attendant Noël

La Bibliothèque Municipale de Lyon nous propose un

calendrier de l’Avent Kamishibaï

Quelle bonne idée ! De quoi donner plein d’idées à ceux et celles qui hésitent encore à utiliser ce matériel !

 

La Magie à vos portes

La ville de Montmagny, au Québec, propose un calendrier moins littéraire, mais très sympathique !

Du 1er au 25 décembre, vos enfants seront invités à ouvrir une porte de notre calendrier interactif. En tout, ce sont 25 surprises à découvrir, avec des personnages merveilleux qui nous plongent tout droit dans la magie des fêtes : activités à télécharger, énigmes, trucs et astuces dénichés au Pôle Nord et bien plus!

LA MAGIE À VOS PORTES : LE CALENDRIER DE L'AVENT

Si le sujet

« Calendriers de l’Avent »

vous passionne, vous en trouverez ici une impressionnante compilation !

Le traineau de PoZ Noël

Et vous pourrez même

fabriquer vous-même votre calendrier de l’avent virtuel…

0

Je lis la science

Fête de la Science / Faites de la Science

 

La Fête de la Science, c’est parti depuis le début du mois d’Octobre. Pour les raisons que vous connaissez, nous n’avons pas pu, cette année, intervenir à la Maison de la Science à Sainte Savine.

Mais rien ne nous empêche de lire avec les enfants, à n’importe quel moment de l’année, en séance complète ou en complément, les livres qui nous ont été envoyés.

Nous avons reçu cinq lots de livres. Ils sont enregistrés et prêts à être empruntés.

Vous trouverez un lot sur le présentoir à l’entrée de la Bibliothèque, les autres sont rangés dans le bac « Documentaires ».

Deux « purs » documentaires :

Atlas des Aventures spatiales

Les Inventrices et leurs inventions : Petites histoires d’étonnantes et indispensables inventions, toutes imaginées par… des femmes !

Cet album consacre ces pages aux inventions d’inventrices très utiles dans notre quotidien ou ailleurs comme le lave-vaiselle, le canot de sauvetage, le WIFI ou encore le Monopoly. On apprend de nombreuses anecdotes et faits amusants, les inventions présentées n’étant pas les plus connues ou les plus sérieuses.
On constate surtout que ce n’est pas facile pour une femme de breveter leurs inventions, elles doivent avoir l’accord de leur mari et parfois même, se faire passer pour des hommes. L’auteur rend hommage à ces femmes, qui pour beaucoup vont être oubliées, mais dont le génie est à rappeler.

Il les présente avec beaucoup d’humour, un texte simple et aéré, des illustrations légères et vintage: une mise en page ludique et attractive en somme. Une quinzaine d’inventions à picorer dans un style absolument pas rébarbatif, ce doc s’adresse donc à des plus jeunes et se lit comme une histoire du soir. (commentaire trouvé sur le site d’Amazon)

Il est parfaitement possible de lire une page de temps en temps au cours de nos séances de lecture.

Une fiction-documentaire :  La milléclat dorée

Renard est un amoureux de la nature. Dans son salon, il collectionne les plantes et les livres de botanique. Un soir, il découvre dans l’un d’eux l’existence d’une fleur mystérieuse : la milléclat dorée. Très rare, elle ne pousse que dans la montagne et personne n’a encore eu la chance de l’observer. Il n’en faut pas plus à Renard pour se lancer : voilà la grande aventure qu’il attendait ! Demain, il s’enfoncera dans la montagne à sa recherche ! (présentation de l’éditeur)

Un très joli album, très poétique, qui mêle la fiction à des passages plus documentaires sur les arbres, les fleurs, la montagne. Plutôt pour des petits…

 

Un roman : Les Enfants parfaits

Quelques commentaires trouvés sur Babelio :

Arthur et Barnabé sont deux amis dans la même classe. Un jour, le premier propose au second de commander un robot semblable au sien pour faire ses devoirs et le remplacer dans les situations qu’il n’aime pas. Barnabé hésite… le robot d’Arthur est flippant tellement il lui ressemble. Même voix, même morphologie, mêmes vêtements… (Asnico, Octobre 2019)

Un texte très bref mais percutant sur notre humanité.
Barnabé se voit proposer d’obtenir un robot, qui lui ressemble trait pour trait. Ce serait pas mal ça pour ne plus être obligé de faire les trucs chiants, comme les devoirs… C’est tentant. Mais le robot est si parfait…. Il pense, réfléchit, a des émotions, fait des blagues… Mais qui est le vrai enfant ? et s’il vit des choses avec sa « famille », cela n’en fait-il pas un vrai enfant, lui aussi ? (Lagagne, mai 2019)

Un texte qui peut mettre un peu mal à l’aise… On ne sait jamais qui est qui…

Pour les plus grands. 15 minutes de lecture à voix haute.

Un livret d’accompagnement est également disponible à la Bibliothèque de la Ligue.

 

2

7ème Marché de la poésie jeunesse

 Tinqueux, 6 février 2020

Journée professionnelle

« Refuge(s) & Poésie »

Les deux meneurs de jeu sont
Pierre Soletti : Auteur associé du Centre de création pour l’enfance de Tinqueux.
Mateja Bizjak Petit : directrice du Centre de création pour l’enfance de Tinqueux.
84400306_2805193822857755_8209160598471049216_o

Un poète : Carl Norac

84826761_2803701799673624_1002781048645353472_o

« La poésie, c’est une collection d’instants ».

« Les enfants aiment naturellement la poésie »

« La poésie, c’est quelque chose de vivant « 

« La poésie est UNE. Il n’y a pas de poètes pour la jeunesse »

les enfants (CM1-CM2) de l’école Jean-Pierre Nicol de Fontenoy dans l’Aisne nous donnent lecture d’un texte de Carl Norac :  Poèmes de roches et de brumes. (édition Le Port a jauni)
Ils témoignent du travail qu’ils mènent avec leur maître Michel Fievet, « qui insuffle à ses élèves le goût des mots, le plaisir de lire et la joie d’écrire ».
 
P_20200206_103120

Tout ce qu’il faut savoir

sur les paysages,

je ne peux te le dire,

mais j’aimerais ici te le chanter.

P_20200206_102607
L’émotion de chacun est palpable… et contagieuse.

Parmi les partenaires, Lire et Faire Lire, bien sûr…

P_20200206_093008

Poète engagé et éditeur militant : Bruno Doucey, accompagné de Muriel Szac, présente la nouvelle collection « Poés’histoires »

 
P_20200206_111037
« Des poèmes qui ne sont pas écrits pour les enfants mais qui vont les rejoindre »

« Nous avons créé cette collection de recueils comme autant de courts-métrages pour ouvrir des fenêtres poétiques sur le monde :
• Parce qu’il est urgent d’offrir aux jeunes des poèmes et des images qui les prennent au sérieux, eux, leurs questions et leurs émotions.
• Parce que la poésie nous raconte les histoires de la vie.
• Parce que les enfants ont autant besoin que les adultes d’une poésie qui les aide à comprendre le monde dans sa complexité, qui leur permette de démêler leurs doutes, leurs peurs et leurs joies ; bref, d’une poésie qui les éclaire sur eux-mêmes et sur les autres.
• Parce qu’il s’agit de former les lecteurs de poèmes de demain. »
 

Edith Azam, poétesse et écrivaine, nous donne une lecture-performance de « La northographe me rend malade »

 
84966309_2805192906191180_7107319109850759168_o

petitva-azam2

Atelier « La poésie à voix haute »

 
85071420_2805137859530018_3679572836957028352_1
La maîtresse de cérémonie, Claire Terral, comédienne et diseuse de poèmes
et deux poétesses,

Albane Gellé                                            Florentine Rey
Nos abris, aux éditions Esperluette           Le Bûcher sera doux, ed. La Rumeur libre
partagent avec nous leur pratique de la lecture poétique à voix haute et donnent de précieux conseils…
ne pas charger de sa présence le poème qu’on lit

respecter la mise en page (enjambements, espaces, à la ligne…)

ne pas prendre toute la place

le lecteur est derrière le poème, il le déplie, il le déploie

ne pas incarner le texte du poète

donner le l’importance aux silences, avant, pendant, après la lecture

Un jeu de lecture chorale (chuchotis tous ensemble de poèmes d’Andrée Chedid). La cheffe d’orchestre gère le crescendo et le decrescendo collectifs, jusqu’au silence à partager.

Au fil de notre déambulation, quelques images

P_20200206_125232

 
Pour en savoir plus sur les invités : auteurs, éditeurs, libraires  et  associations, c’est par ici
Rendez-vous l’année prochaine !

Quand la poésie va, tout va !

Roselyne et Sonja

NB. La plupart des photos ont été empruntées au compte facebook du Marché de la poésie. Merci à Mateja Bizjak Petit…