0

Lectures en forêt

Les 14, 16 et 17 septembre avaient lieu, comme chaque année, les randonnées en forêt proposées par l’USEP-Aube aux écoles du département.

Deux sites avaient été retenus : Villenauxe pour les écoles du secteur Nogent – Romilly, le 14 septembre, et la forêt du Temple les 14, 16 et 17 septembre.

Comme toujours, Lire et Faire Lire était invité(e) à animer les pauses, ce que nous avons fait avec un grand plaisir (sauf le mardi 14, trop arrosé pour des livres !)

jeudi 16 septembre

Préparatifs

« Un bruissement se fait entendre au loin. Le bruit s’intensifie et bientôt une troupe nous arrive. Sont-ce des templiers ?

Que non ! Ce sont les loulous de l’école Lucie Aubrac, bientôt répartis de bâche en bâche, pour écouter une ou deux histoires, puis s’en vont pique-niquer plus loin, cédant leur place à une nouvelle troupe venant des écoles des Noës, et de Troyes. Ainsi 380 enfants auront rempli notre matinée, sans même qu’on s’en rende-compte . Et nos lectrices nouvelles venues sont conquises. » Sylvette

vendredi 17 septembre

« Marie-Jo et moi avons beaucoup apprécié ce moment avec des enfants attentifs et intéressés. Belle expérience à renouveler. » Carmen

« Cela a effectivement été un bon moment de lecture partagée avec les enfants qui étaient tellement à l’écoute. » Marie-Jo

« A notre grande surprise, c’est déjà fini, et en douceur. Les 600 enfants des 4 écoles de :Troyes,  Ste Savine, La Chapelle St Luc et Pont Sainte-Marie, auront eu une histoire ou plus, grâce à l’organisation millimétrée, sans même qu’on s’en rende compte.

Quelle bonne journée ce fut à tous les points de vue.«  Sylvette

Et encore un grand merci à Hadj pour sa présence souriante, son efficacité tranquille, son engagement sans faille !

« C’est avec un grand plaisir que j’ai participé pour la troisième fois aux lectures en forêt. Soleil, partage, bonne humeur, échanges… Nous étions sept lecteurs pour accueillir 600 élèves ce vendredi 17 septembre. Par groupes de 12 à 15, les enfants ont écouté attentivement nos histoires et ont apprécié cette petite pause à mi-parcours de leur randonnée de 10 km. L’organisation de cet événement a été formidablement bien orchestrée et nous ne manquerons pas d’être présents au prochain rendez-vous. N’hésitez pas à venir participer à ces journées, indispensables à la dynamique de notre engagement ! » Nadine

Un auditeur clandestin…

Le prince charmant ?

 

 

 

 

 

 

 

 

0

Les lectures en forêt, par Sylvette

Macey 2021

Par une matinée peu engageante du mois de Mai 2021, quelques lectrices et lecteurs téméraires sont partis à la conquête d’une prairie fleurie, en lisière du bois de Macey, avec vue panoramique et romantique, car voilée, sur Troyes. Les marguerites, orchidées et boutons d’or étaient au rendez-vous, l’ail sauvage aussi, parmi les herbes hautes, tout comme les salsifis.

Ce premier jour : le mardi 18, un nuage voulait jouer avec nous à « je déplie la bâche et je la replie », juste le temps d’une pissée de moineau, puis il s’en est allé pleuvoir ailleurs, avec ses congénères.

Ainsi Sonja, avec son grand sac de livres pour tous, Roselyne et ses coups de cœur, Sylvette et André se sont largement installés pour accueillir les 140 courageux randonneurs de l’école St Exupéry des Noës , remplaçant, au dernier moment, les écoles initialement prévues. Ils sont arrivés en deux vagues successives. Les premiers, vers 10h30, ont eu droit à trois histoires. Pour les autres on nous a restreint à deux histoires. Il faut dire que l’heure du repas approchait et ils avaient encore des kilomètres à parcourir.

Nous avons apprécié l’efficacité du responsable de La Ligue, très attentif qui accueillait les classes et veillait à la répartition des enfants.

Nous avons osé affronter une météo bien menaçante, et nous avons bien fait ! Le temps nous a même permis de pique-niquer avant d’entreprendre une ballade herborisante dans la forêt voisine, et d’en revenir avec un bouquet d’aspérules odorantes dont on peut faire un vin cuit.

Quelques jours plus tard, Jeudi 20, la météo était prometteuse avec grand soleil. On tombera même la veste. L’équipe s’est renforcée . Trois hommes avec Michel, Francis et André, et six femmes : Sonja, Roselyne, Sylvette, fidèles au poste, qui ont partagé la lisière de prairie avec les deux Françoise et Nadine .

Cette fois-ci, c’est le directeur de l’école J Jaurès de la Chapelle St Luc qui a donné de la voix pour la répartition des 253 enfants. Un grand merci à lui ! Et là, nous avons dépassé notre quota. Le temps de s’installer, nous n’avons pu lire qu’une histoire, alors que pour le deuxième groupe, moins nombreux que les précédents, les enfants ont eu droit à deux.

Pour notre pique-nique, le groupe s’est étoffé avec une fillette à la cheville tordue et son directeur d’école.

Fidèle à ses habitudes Françoise M. nous a offert une part de quiche avec un verre de rosé frais, en apéritif. Puis chacun partageait ce qu’il avait. En dessert,ce fut oreillettes pour tous, et petits gâteaux.  En digestif, il y eut petit café et chocolat, et .la création éphémère d’un conte improvisé où chacun mettait sa touche : «  Il était une fois…dans les bois…par une belle matinée…une coccinelle.. qui se reposait sur le bras de Sonja…» Puis Roselyne et Sonja ont uni leur voix pour nous lire «  Les poulets Guerriers » avec beaucoup d’humour.

La fillette envolée avec son papa ; le directeur a rejoint ses loulous. Puis chacun a repris son chemin.

Bonne humeur assurée, nous n’avons pas vu le temps passer.

Vendredi 21, temps gris. Lectures en Forêt ou pas ? On y va !

Et c’est parti pour les sept dévoués de L F L: les deux Françoise, la veille, n’étaient pas très décidées. Merci à elles, d’être revenues ; Florence, une nouvelle venue ; et toujours Sonja, Roselyne, Sylvette et André.

Deux écoles ont courageusement affronté le temps très incertain et un chouïa menaçant, en deux vagues successives :, les 91 enfants de Lucie Aubrac de Ste Savine et les 44 enfants de Marcel Pagnol des Sénardes. Nous avons frôlé la submersion avec la première vague mais grâce aux encadrants, tout s’est très bien passé. Et nous avons pu lire deux ou trois histoires.- La galanterie existe toujours puisque les garçons d’un groupe ont laissé le choix d’un livre aux filles. Les CP, eux, étaient prêts à prendre ma place.Ils ont dû se contenter de lire les titres.-

 

Nous avons pique-niqué sous un ciel nuageux. Et pour marquer la fin de cette aventure incertaine, météorologiquement parlant, il y eut découverte de vin d’aspérules. Et les fraises du marché furent bien appréciées, ainsi que les chouquettes, et les sablés.

Et le ciel a été avec nous, à chaque fois. Quelle chance !

Donc, c’est encore un bon souvenir que ces trois jours de Lectures en Forêt. Et à chaque fois, nous avons trinqué « A la santé d’Anne-Marie ! »

A l’année prochaine, pour le moins.